Les réseaux sociaux

Imaginez que vous deviez faire un repas ce soir et vous avez un budget
illimité.

Vous pouvez rentrer dans le supermarché et prendre ce que vous voulez,
comme dans un dîner presque parfait sur M6.

Sauf que vous ne savez pas du tout quoi faire.

Vous commencez à parcourir les rayons et prendre ce qu’il vous attire
sans aucune idée précise de là où vous allez.

Aucune cohérence.

Individuellement, chaque ingrédient vous inspire mais une fois à la
caisse vous vous rendez compte que ça va être compliqué d’avoir un
résultat convenable.

Vous auriez dû réfléchir et définir en amont le repas. Cela aurait
permis d’avoir de la cohérence, de gagner du temps pendant les courses
et surtout d’avoir un beau résultat final.

Plutôt logique non ?

Alors pourquoi ne pas faire pareil avec les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin…) sont les
supermarchés.

Le contenu correspond aux produits dans les rayons.

Les résultats que vous obtenez revient aux repas le soir.

Je m’explique.

Imaginez que vous pouvez obtenir des résultats, et cela gratuitement.

Vous pouvez accéder à des plateformes, les réseaux sociaux, et mettre
le contenu que vous voulez, comme si vous aviez une chaîne TV à votre
nom.

Sauf que vous ne savez pas du tout quoi faire.

Vous commencez à parcourir les contenus et prenez ce qu’il vous attire
sans aucune idée précise de là où vous allez.

Aucune cohérence.

Individuellement, chaque posts vous inspire, mais une fois publiés vous
vous rendez compte que ça va être compliqué d’avoir un résultat
convenable.

Vous auriez dû réfléchir et définir en amont l’a où vous vouliez
aller. Cela aurait permis d’avoir de la cohérence, de gagner du temps
pendant les publications et surtout d’avoir un beau résultat final.

Ce que j’entends par là, c’est de définir un objectif pour chaque
réseau social.

Quel est votre objectif de votre page Facebook ?

De présenter vos offres ? De rediriger vers votre site internet ? De
créer une communauté ?

En fonction de ce dernier, la stratégie et les contenus ne seront pas
les mêmes. Si vous ne savez pas ce que les personnes doivent faire sur
vos réseaux alors eux en seront encore moins.

Je vous laisse réfléchir à cela.

A demain,
Jason

Sent to: vivreducoaching@gmail.com

Jason Verdier, Vivre du coaching, France

Don’t want future emails?

Unsubscribe

Si vous souhaitez recevoir les emails privés : http://bit.ly/emailsprivés