Les coachs et les thérapeutes sont perchés

Je sens que je viens de toucher un point sensible.

Lisez le mail jusqu’au bout avant de me jeter des œufs ou des tomates
(pour les vegans).

On entend souvent dire que certains praticiens sont perchés, voire
vraiment perchés, et ….

c’est vrai.

Je rencontre beaucoup de praticiens chaque semaine et je peux vous dire
que certains n’impressionne.

A ce sujet j’aimerais dire deux choses.

La première est sur la notion de “perché”.

Comment peut on juger objectivement que quelqu’un est perché ? Perché
par rapport à quoi ? A qui ? Une personne perchée pour l’un ne le sera
pas pour l’autre.

Donc, si on vous le dit, assumez au lieu de nier ou de montrer le
contraire. Votre personnalité est votre force.

Deuxièmement, attention à ne pas être perché pour tout quand même.

Quand j’entends des praticiens me dirent que les clients vont arriver
tout seul, qu’ils veulent mettre des flamants roses sur fond vert fluo
pour leurs sites, je me dis qu’il y a des limites.

On peut être perchés mais réaliste.

Vivre de son activité demande des efforts et n’arrive pas par miracle.

Vous devez être rationnel quant à vos moyens de développer votre
activités.

A demain,
Jason

Sent to: vivreducoaching@gmail.com

Jason Verdier, Vivre du coaching, France

Don’t want future emails?

Unsubscribe

Si vous souhaitez recevoir les emails privés : http://bit.ly/emailsprivés