le skate et le perseverance

Le skate et moi ce n’est pas une relation super fusionnelle.

Pourtant, j’ai passé toute mon après-midi à regarder des skaters.

En effet, hier j’ai accompagné mon frère au skatepark.

Mon frère ce n’est pas un exemple de réussite.

Aucune ambition, aucune envie de progresser. Il est du style à
abandonner à la moindre difficulté. Il préfère regarder des séries
Netflix que miser sur son évolution.

Enfin… c’est ce que je pensais jusqu’à hier.

Pour la première fois, je l’ai vu passionné.

Et cela change tout.

Il apprenait à faire une nouvelle figure.

Il essayait…

Il ratait…

Puis il recommençait.

Puis, il re-ratait..

Et recommençait à nouveau.

Ce cycle, il a fait 63 fois. (Je n’avais rien d’autres à faire que
de compter)

63 fois avant de réussir.

Je vous laisse imaginer la joie et la satisfaction quand il a réussi.

Je suis persuadé que vous êtes passionné. Votre activité de
praticien(ne) est au cœur de votre vie.

Du coup, il vous reste plus qu’à persévérer.

Vous n’avez pas le pitch parfait ?

Entraînez-vous. Encore, encore et encore. À chaque fois, modifiez un
détail pour faire mieux.

Bien évidemment, en se faisant accompagner on gagne du temps mais, cela
n’enlève pas la nécessité de persévérer.

Peut importe l’épreuve du moment, persévérer et les résultats
arriveront.

Excellent week-end et à lundi,
Jason

Ps : Pour les connaisseurs, la figue que mon frère apprenait était le
“kick flip”

Sent to: vivreducoaching@gmail.com

Jason Verdier, Vivre du coaching, France

Don’t want future emails?

Unsubscribe

Si vous souhaitez recevoir les emails privés : http://bit.ly/emailsprivés